Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Trackers : investir en bourse tranquillement !

Trackers : Dans les autres pages de bourse sicav, nous avons commencé à expliquer que les différents SICAV et FCP proposés par les sociétés de gestions ou les intermédiaires financiers étaient globalement moins performants que le marché ce qui n'est pas le cas des trackers, qui eux, suivent fidèlement les évolutions du marché.

Que nous dit Warren Buffet à ce sujet ?

"The best way in my view is to just buy a low-cost index fund and keep buying it regularly over time, because you'll be buying into a wonderful industry, which in effect is all of American industry,"

"If you buy it over time, you won't buy at the bottom, but you won't buy it all at the top either,

"If you have 2% a year of your funds being eaten up by fees you're going to have a hard time matching an index fund in my view,"

"People ought to sit back and relax and keep accumulating over time."

Nous pouvons retenir 3 éléments importants de cette interview donnée à Liz Claman de CNBC :

-les trackers ou fonds indiciels à coûts réduits permettent une diversification intéressante et ainsi de miser sur l’économie d’un pays (les Etats-Unis dans l’exemple donné par Buffet) ou d’un continent

-si vous investissez dans des OPCVM ayant des frais de gestion de 2% par an(*), vous allez avoir du mal à égaler la performance des trackers ou fonds indexés à coûts de gestion réduits

-pour ne pas prendre le risque d’acheter trop haut, achetez et accumulez régulièrement vos trackers et ne regardez pas trop les cours de bourse

Munis de la bénédiction de Warren Buffet, revenons plus en détails sur les trackers (également appelés ETF : Exchange Traded Funds) :

Fiche signalétique Trackers

-Forme juridique : fonds communs de placements

-Date de lancement en France : année 2000

-Composition : panier d’actions composant un indice boursier (CAC40, Dow Jones, Nasdaq, SBF 250…).

-Frais de gestion : entre 0,25% et 0,5% annuel

Les trackers fonctionnent comme les fonds indiciels mais à la différence de ceux-ci, ils sont cotés en continu et peuvent s’acheter au comptant ou au srd et se vendre comme les actions. Lors d’une transaction sur un trackers, seuls les frais de courtage sont facturés à l’investisseur en bourse.Ils ont pour objet de reproduire intégralement la performance de leur indice de référence. En général, la cotation nominale du trackers est 1% de l’indice, avec un CAC 40 à 5000, la valeur unitaire du trackers CAC40 sera donc de 50 Euros.

Fiscalité Trackers

Les trackers sont éligibles au PEA et distribuent des dividendes annuellement (si bien sûr les actions composant l’indice de référence versent des dividendes). Lors de la revente de trackers avec bénéfice, l’investisseur doit s’acquitter de l’impôt sur les plus-values exactement comme dans le cas de titres cotés (exonération lorsque le montant annuel des cessions est inférieur à 7622 Euros, 27% du montant de la plus value au-delà de ce montant)

Remarques sur la performance des trackers

Comme Warren Buffet, l’a souligné, les trackers offrent les avantages de la diversification sans présenter les inconvénients des OPCVM classiques (frais de gestion élevés). Dans les années 1990 à 2000, les trackers indexés sur l’indice Standard & Poors 500 (les 500 principales capitalisations américaines) ont réalisés une performance moyenne annuelle de 17,3% contre 13,9% pour les fonds de la même catégorie.Cette différence de performance peut s’expliquer par différents facteurs :

-la moyenne des coûts internes des OPCVM (mutual funds en Anglais) refacturés aux clients est de 1,3% des montants gérés tandis qu’elle est de 0,19% des fonds sous gestion pour les trackers ;

-coût de la gestion active : les gérants de SICAV et de FCP achètent et vendent des titres en fonction des opportunités de marché dans le cadre de la gestion active de leur portefeuille. En moyenne, seulement 15% des titres de sociétés détenus dans l'OPCVM en début d’année sont toujours dans le portefeuille actions des gérants en fin d’exercice. Le coût annuel des frais de courtage liés à ces nombreuses transactions représente 0,7% des montants gérés en moyenne ce qui réduit d’autant la performance de ces fonds ;

-par ailleurs, seulement 92% en moyenne de l’actif des fonds est investi en actions, le solde est constitué de produits de gestion de trésorerie ce qui réduit l’exposition globale des fonds aux actions et donc leur performance globale (bien évidemment cette remarque s’applique en période de hausse des marchés) ;

-spécialisation sectorielle : de nombreux fonds actions sont spécialisés par secteurs qui ne se révèlent pas toujours très performants ce qui peut être facteur de risque pour votre portefeuille.

Pour plus d'informations sur les trackers, consultez notre rubrique bourse trackers

* Ce qui constitue la moyenne des frais de gestion des OPCVM



Pour revenir de trackers à bourse sicav






Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com