Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Sofica : principe et fonctionnement

sofica

Sofica : Il existe un dispositif de défiscalisation peu connu du public et –à priori- relativement efficace : les Soficas (Sociétés pour le Financement de l’Industrie Cinématographique et Audiovisuelle).

Ce support d’investissement ouvert aux contribuables a été mis en place pour financer le cinéma et la production audiovisuelle française.

Si vous regardez les génériques des films français, vous constaterez la présence des Soficas ayant financé ceux-ci.

Principe de fonctionnement :

-Entre 40 et 48% de l’investissement (réalisé avant le 31/12/2011) arrive en réduction de l’impôt sur le revenu dans la limite de 25% du revenu net

-Les parts doivent être détenues au moins 5 ans pour bénéficier des avantages fiscaux

-Montant maximum de l’investissement : 18000 Euros / an

La réduction d’impôt est portée à 48% si la SOFICA s’engage à réaliser au moins 10% de ses investissements dans des sociétés de réalisation avant le 31 décembre de l’année de la souscription.

Par conséquent, la réduction d’impôt maximale annuelle s’élève à 8640 Euros.

L’offre de Sociétés pour le Financement de l’Industrie Cinématographique et Audiovisuelle est en général inférieur à la demande, il convient donc de réserver vos parts à l’avance (dès le mois de juin).

Risques liés à ce placement

Si la Sofica contribue à financer des films peu rentables (c’est-à-dire réalisant peu d’entrées), il est possible que l’investissement soit peu intéressant pour le contribuable.

Toutefois, le risque réel ne porte que sur 52% à 60% du capital du fait de la réduction d’impôt.

Par ailleurs, les Soficas mutualisent les risques en investissant sur plusieurs films / sociétés de production

Exemple de stratégie d’investissement (extrait du prospectus de la Sofica Cinemage) : « Pour se constituer un portefeuille de droits à recettes suffisamment diversifié et afin d’assurer une division des risques, le conseil d’administration de CINEMAGE 5 définira la proportion maximale des fonds propres de CINEMAGE 5 susceptible d’être investie dans une même oeuvre. Les meilleurs efforts seront fournis pour que cette proportion maximale ne soit pas supérieure à 50%, sans garantie de mise en oeuvre. »

« La politique d’investissement de la Société vise à réduire les risques encourus par une division de ces risques - diversification des investissements (la moyenne parinvestissement devrait se situer entre 40.000 et 900.000 euros), diversité des couloirs d’accès aux recettes (voir supra section objectifs d’investissement) - et par une gestion rigoureuse. »

Sofica : les frais de gestion

Comme dans tout investissement par le biais d’un fonds, il convient de regarder les commissions facturées :

Là encore les gérants des fonds d’investissement dans le cinéma s’en donnent à cœur joie, voici les montants des commissions prélevées dans le cadre de l’investissement dans différentes Sofica :

-3,5% / an pendant 5 ans frais de gestion

-3% commission de placement

-3% commission de montage

-Commission de performance (20% des gains réalisés)

La lecture des prospectus AMF des Soficas fait frémir :

« rémunération dépendant de la performance des investissements réalisés à l’issue de sa cinquième année d’existence. Le prélèvement de ces frais peut diminuer le résultat et la valeur qui sera rendue aux souscripteurs. L'attention des investisseurs est attirée sur le fait que ces frais pourront être prélevés même en cas de perte pour les investisseurs. Cette rémunération sera proportionnelle au montant total des encaissements bruts (c'est-à-dire avant l’imputation de toutes charges de la Sofica) générés par les investissements. »

Hmm 48% de réduction d’impôt mais 23% de commissions diverses pendant la vie de la Sofica et une commission de performance d’environ 20% des gains réalisés.

Pour l’instant, les chances de s’en sortir gagnant apparaissent meilleures que dans le cas d’une FCPI du fait de frais à priori moins élevés.

Qu’en pense Capital ?

D’après le magasine Capital, « L’an dernier, les investisseurs ont au mieux récupéré 100% de leur mise (12,5% de rendement après avantage fiscal), autour de 60% en cas de bides à répétition (5,2% de rendement après avantage fiscal), la moyenne se situant entre 70 et 80% de restitution (8% de rendement).



Pour aller de Sofica à la rubrique defiscalisation






Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com