Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Ratios boursiers : performance financière et valorisation

Les ratios boursiers et financiers sont importants pour valider la pertinence d'un investissement et la valorisation d'un titre. Chaque ratio pris séparément présente des inconvénients, il est donc important de croiser les approches et notamment de ne pas regarder que les chiffres dans votre analyse. Votre bon sens sera également très utile !


Ratios : BNPA (également appelé BNA)

BNPA : Bénéfice Net Par Action (en Anglais EPS : Earning Per Share), c'est le résultat net divisé par le nombre d'actions.

Comment augmente le bénéfice par action ? En effet, à long terme, celui-ci ne peut pas augmenter plus vite que le chiffre d'affaires. Il est donc important de vérifier d'où provient la croissance du bénéfice par actions. Parfois, cette augmentation est seulement conjoncturelle et ne résulte pas d'une compétitivité structurelle.

Il peut donc y avoir quelques pièges à éviter en matière de BNPA, en voici quelques exemples, s'agit-il :

-d'un changement de taux d'imposition de la société (qui a pour effet d'augmenter artificiellement le résultat net) ?

-d'une réduction des frais de structure (ceux-ci ne peuvent diminuer à l'infini) ?

-du rachat par la société de ses propres actions (la diminution du nombre d'actions augmente mécaniquement le BNPA) ?

-de la vente d'une branche d'activité (gain exceptionnel et non récurrent) ?

-des chiffres catastrophiques réalisés une année peuvent ensuite générer des chiffres de croissance exagérément positifs (il convient donc de vérifier la base de comparaison utilisée) ?

Ratios : PER

Un des ratios boursiers le plus utilisé est le PER (Price Earning Ratio) , il s'agit du cours de bourse divisé par le bénéfice par action.

Pour simplifier, c'est le multiple de bénéfices auquel est valorisée une entreprise.

En 2008, le CAC 40 a un PER moyen légèrement inférieur à 11 ce chiffre est calculé sur les résultats 2007 qui ont été historiquement très élevés (100 Mds d'Euros); ce qui veut dire que CAC 40 se paye 11 fois les bénéfices de l'année dernière.

Pour information, le bénéfice total des sociétés du CAC 40 était en 2006 de 97 Mds d'Euros et est attendu à 109,6 Mds d'Euros pour 2008.

En général, il est conseillé d'acheter un titre présentant un PER inférieur à 15 de manière à ne pas surpayer l'action en question.

Attention aux PER futurs qui sont calculés sur des prévisions de résultats à venir et sont en général souvent trop optimistes.

Pour le calcul du PER, prenons l'exemple de la société Total, son PER 2007 est de 9,06 (cours de bourse de 49,05 / BNPA 5,40), le consensus de BNPA des analystes pour 2008 est de 5,8 ce qui nous donne un PER 2008 de 8,4.

Admettons que TOTAL n'atteigne pas ses prévisions de bénéfice et réalise par exemple un BNPA de 4,9, vous aurez dans ce cas un PER 2008 de 10.

Exemple : le PER de la Société Générale est passé en 3 mois de 11 à 33 du fait de la division par 6 de son bénéfice net en 2007.

Certaines sociétés présentent des caractéristiques de régularité dans la progression des résultats, de retours sur fonds propres élevés et de visibilité sur les résultats. Ces qualités leur permettent d'afficher un PER plus élevé comme par exemple les valeurs suivantes (PER indiqués entre parenthèse) :

Coca Cola (22), Essilor (23,) ADP (29,5), L'OREAL (24), Colgate (23), EDF (22)

Attention aux sociétés technologiques qui affichent des PER parfois très élevés fondées sur des hypothèses de croissance irréalistes.

Penchez-vous sur les PER historiques calculés sur des résultats passés (et donc certains) et utilisez également d'autres critères que le PER.

Ratios : PEG (Price Earning Growth)

Voici un indicateur intéressant :

PEG = PER / Taux de croissance du BNPA

Ce ratio permet de croiser le PER avec le taux de croissance du BNPA et donc de valider que vous n'achetez pas trop cher la croissance des bénéfices.

Un PEG inférieur à 1 semble indiquer que le titre en question est plutôt bon marché, tandis qu'un PEG supérieur à 1,7 laisse à supposer que la société est surévaluée.

Le site internet fool.com qui a développé ce ratio propose le tableau suivant :

PEG Recommandation
<0,65 achat
compris entre 0,65 et 1 acheter en cas de baisse du titre
compris entre 1 et 1,3 vendre en cas de hausse du titre
>1,3 vendre

Fondez-vous sur les résultats moyens des exercices passés pour le calculer.

ROA

ROA (Return On Asset) = Marge nette (résultat net / chiffre d'affaires) * taux de rotation de l'actif économique (chiffres d'affaires / (actif immobilisé + BFR))

Le ROA est également appelé rentabilité économique.

La rentabilité économique mesure l'efficacité d'une société. Les sociétés avec un ROA élevé arrivent plus facilement à transformer leur actif en profit.

En général, les sociétés ayant une marge nette élevée ont un taux de rotation de l'actif économique faible : comme leur produits offrent une marge importante, ceux-ci peuvent être stockés plus longtemps (secteur : luxe, joaillerie).

En revanche, les sociétés de distribution ont en général un taux de rotation d'actif élevé (stocks réduits et peu de créances clients) et réalisent un ROA élevé (même avec une marge nette faible à moyenne).

Le ROA est intéressant mais il ne prend pas en compte l'effet levier de la dette des sociétés.

ROE

ROE (Return On Equity) : le ROA et le ROE (ou retour sur fonds propres) ne sont pas des ratios boursiers à proprement parler, il s'agit plutôt de ratios financiers, cependant ils sont très importants pour valider de la compétitivité d'une société et de l'efficacité du management.

Le retour sur fonds propres mesure la richesse créée par l'entreprise à partir des ressources fournies par les actionnaires.

ROE = Marge nette (résultat net / chiffre d'affaires) * taux de rotation de l'actif économique (chiffres d'affaires / (actif immobilisé + BFR)) * levier financier (actif / fonds propres)

Il existe donc 3 moyens d'atteindre un ROE élevé pour une société : soit une marge nette élevée (secteur : luxe), soit un taux de rotation de l'actif économique élevée (distributeurs) ou un levier financier élevé (secteur : concessionnaires d'autoroutes, de services énergétiques , de distribution d'eau, d'aéroports)

On considère qu'une société réalisant sur les 5 dernières années un ROE supérieur à 10% sans être trop endettée est intéressante à prendre en considération. A partir de 20% de ROE, l'investissement devient très intéressant à étudier.

Deux défauts à ce ratio boursier cependant :

-il est difficile d'évaluer les banques à l'aide du ROE car elles ont en général un levier financier très élevé ce qui complique l'analyse. Elles doivent donc présenter un ROE plus élevé que la moyenne (supérieur à 12%) pour constituer un investissement potentiel.

-des sociétés très endettées ont un retour sur fonds propres anormalement élevé ce qui fausse l'analyse.

Un ROE supérieur à 40% est en général artificiel : il provient d'une anomalie de la structure financière de la société (soit ses fonds propres ont décru, soit il s'agit d'un spin off ou d'une société ayant rachetée une part importante de ses propres actions).

Quelques exemples de sociétés saines présentant un ROE élevé :

-Coca Cola (31% en 2007) / Colgate (94% en 2007)

-SBF 250 (chiffres 2005/2006) : April Group (27,5 % / 27%), Essilor (17% / 17,5%), Beneteau (21,2% / 20,6%), Iliad (27,5% / 30,5%)

ROIC

ROIC (return on invested capital) est appelé en Français le retour sur capitaux employés.

Ce dernier ratio constitue une mesure encore meilleure de l'efficacité d'une société que les autres ratios boursiers détaillés plus haut (ROA ou le ROE).

Pourquoi ? Et bien parce que le ROIC neutralise l'aspect dette présent dans le ROE et mesure la rentabilité des capitaux investis quels que soit leur origine (dette ou fonds propres).

Concrètement, n'entrez pas dans la technique financière, mais privilégiez les sociétés ayant un retour sur capitaux employés élevé.

Conseil bourse-investir.com

Plus généralement, nous conseillons de vous baser sur des résultats acquis plutôt que sur des résultats futurs plus aléatoires (demain on rase gratis !).





Pour revenir de ratios boursiers à apprendre bourse
Pour aller de ratios boursiers à bourse investir






Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com