Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Placement dividendes

Placement dividendes : revenons un peu sur l'approche développée dans le site dividend growth investor, nous nous inspirons largement de celle-ci dans nos différentes analyses de dividendes de sociétés françaises.

Une stratégie à long terme :

Les dividendes ne payent pas de mine ! Toucher des dividendes d'une société dans laquelle vous n'avez pas de rôle actif, ce n'est pas très sportif comparé aux instruments financiers spéculatifs (warrants, certificats avec leviers et autres turbos).

Une petite anecdote : quand j'assistais plus régulièrement aux réunions de présentations des résultats des sociétés cotées, j'étais toujours amusé par les grand-pères assis au premier rang qui posaient invariablement la même question au management des sociétés : « quel va être le montant du dividende et la date de versement de celui-ci ? », « le coupon va-t-il progresser cette année ? »

Il est vrai qu'un rendement de 2,5% ce n'est pas terrible au début : si vous disposez d'un million d'Euros à placer, les 25.000 Euros de dividendes touchés la première année (auxquels il va falloir soustraire la CSG-CRDS (merci Michel Rocard !) ne seront pas suffisants pour vivre ! Les grand-pères avaient raison mais à long terme cependant. Voici pourquoi :

Placement dividenddes : rentabilité illustrée

Il est possible de se dire que les 2,5% de rendement initial sont proches de la rentabilité d'un livret A. La différence est que le rendement initial des dividendes progresse rapidement tandis que celui du livret reste stable.

En effet, un titre qui a un cours de bourse de 100 et un rendement de 2,5, avec une progression du dividende de 10% par an va avoir un dividende doublé au bout de 7 ans, aura remboursé le capital investi à l'aide des dividendes au bout de 16 ans et aura un rendement supérieur à 10% par an au bout de 15 ans (en supposant que le cours de l'action ne progresse pas) comme l'illustre le tableau suivant :

Année Cours de l'action Dividende versé Dividende cumulé Rendement
1 100 2,5 2,5 2,50%
2 100 2,75 5,25 2,75%
3 100 3,03 8,28 3,03%
4 100 3,33 11,6 3,33%
5 100 3,66 15,26 3,66%
6 100 4,03 19,29 4,03%
7 100 4,43 23,72 4,43%
8 100 4,87 28,59 4,87%
9 100 5,36 33,95 5,36%
10 100 5,89 39,84 5,89%
11 100 6,48 46,33 6,48%
12 100 7,13 53,46 7,13%
13 100 7,85 61,31 7,85%
14 100 8,63 69,94 8,63%
15 100 9,49 79,43 9,49%
16 100 10,44 89,87 10,44%
17 100 11,49 101,36 11,49%

Illustrations concrètes placement dividendes :

Le dividende annuel l'Oreal est passé de 0,24 Euros à 1,38 Euros entre 1997 et 2007 soit une multiplication par 5,7 (19% de croissance annuelle).

Le dividende trimestriel Coca Cola est passé de 0,07 USD à 0,38 en 16 ans (entre 1992 et 2008) ce qui correspond à une multiplication par 5,5.

Il est également possible de doper la performance en réinvestissant les dividendes : en prenant le cas de Coca Cola, le dividende a augmenté de 126,7% sur 10 ans (la courbe rose). En réinvestissant les dividendes en actions, les dividendes versés augmentent de 182,7% (courbe violette).





Pour aller de placement dividendes à placement bourse




Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com