Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Krach boursier 2008 : le trou noir ?

Krach boursier est le terme employé pour désigner une forte baisse (supérieure à 5%) des cours de bourse.

Les krachs boursiers les plus connus de l’histoire sont :

-le « jeudi noir » (black Thursday) du 24 octobre 1929 marquant le début de la grande dépression des années 30 :-22,6% à New York (Dow Jones) (-39% entre le 22 octobre et le 13 novembre 1929)

-le « lundi noir » (black Monday) du 19 octobre 1987 : -22,6% à New York (Dow Jones)

-11/09/2001 : -7,1% (Dow Jones) suite aux attentats du 11 septembre

En général ce type de baisse n’arrive jamais seul, il s’accompagne d’autres chutes impressionnantes et d’une période prolongée de déprime boursière.

Peut-on parler de krach boursier en ce mois d’octobre 2008 ?

Le CAC 40 a perdu 22,2% sur un mois au 16/10/2008, c’est quand même très significatif !

De plus, de nombreuses séances de bourse récentes ont été marquées par de très fortes chutes des cours en réaction aux soubresauts du système financier et des faillites bancaires :

-29/09 : -5,04%

-6/10 : -9,04%

-8/10 : -6,3%

-10/10 : -7,73%

-15/10 - 6,82%

-16/10 : - 5,92%

Incontestablement les amplitudes sont fortes et le marché est déprimé avec une chute du CAC 40 de 34% sur 6 mois et de 45% sur 1 an, nous sommes donc bien actuellement dans une situation de krach boursier !

Le tout intervient après 3 années de fortes hausses (2004-2005-2006).

Il convient de prendre un peu de recul par rapport à vos horizons de placement : si vous détenez des titres et des OPCVM actions, avez-vous besoin de cet argent à court terme ? Si c’est le cas, ces sommes ne devraient pas être investies en bourse, sans doute avez-vous été mal conseillé ?

En ce qui concerne les anticipations de crise et d’apocalypse, vous êtes-vous arrêtés de vivre en 2001-2003, de 1991 à 1994 ? Evidemment non ! Pas d'inquiétude, la terre ne va pas arrêter de tourner.

Sur le long terme, les bons choix boursiers sont récompensés, il est vrai qu’à court terme, ce type de marché baissier est stressant pour les actionnaires individuels !

Kit de survie dans ce krach boursier :

1) Ne cherchez pas à déterminer quel sera le point bas du marché (bottom fishing), personne ne le connaît !

2) Gardez votre sang froid. Les médias parlent beaucoup du phénomène, les collègues de travail, les voisins, les commerçants, le marché s’écroule, c’est le cataclysme économique. Depuis 100.000 ans, la réaction instinctive et primitive de l’homme est de fuir face à un danger, lorsque le lion se rapproche pour vous dévorer.En bourse, si vous avez investi, il est trop tard pour fuir : ne vendez surtout pas en ce moment ! Vendre en ce moment, c’est céder à la panique et réaliser sans doute des moins-values significatives.

En tant qu’investisseur, vous êtes rémunérés pour gérer ce genre de situation. Contrairement à ce que beaucoup de français pensent, l’actionnaire et l’investisseur ne gagnent pas d'argetn sans rien faire. Le gain financier réalisé sert à rémunérer le risque pris et le fait de prendre des décisions d’investissement rationnelles.

3) Regardez tranquillement les opportunités et investissez régulièrement par paliers devrait vous permettre de réaliser de bonnes performances à long terme.

En effet, en investissant progressivement dans le temps, vous réduisez la probabilité d’acheter au plus haut, au plus mauvais moment.

Krach boursier : quels sont les signes positifs pour les investisseurs en ce moment ?

1) certains grands investisseurs en profitent

En ce moment, certains placements boursiers ne doivent pas être si mauvais car Warren buffet vient de réaliser 3 gros investissements en moins d’un mois (souvenez-vous la règle N°1 pour gagner en bourse : Be fearful when others are greedy and greedy when others are fearful) :

-5 Mds de dollars dans Goldman Sachs (banque)

-2 Mds de dollars dans General Electric (conglomérat diversifié)

-4,7 Mds USD dans Constellaction (énergie)

Attention, il ne s’agit pas de le suivre les yeux fermés d’autant plus qu’il a obtenu des conditions préférentielles de versement de dividendes que l’investisseur individuel n’obtiendra pas.

2) Les autorités cherchent à stabiliser les marchés financiers

En effet, les différents gouvernements américains et européens semblent avoir pris la mesure de la crise et essaient de stabiliser les marchés financiers et le système économique global à l'aide de différents plans de sauvegarde et de garanties

3) Les valorisations sont attractives

En ce qui concerne le CAC40, les capitalisations représentent seulement 1,25 fois l’actif net comptable ce qui est historiquement très bas (3,9 en 1999).

Krach boursier conclusion bourse-investir :

A priori, la gueule de bois des marchés boursiers va être longue et douloureuse, le coma éthylique devrait être évité cependant. Cette cuite des marchés financiers se soldera tôt ou tard par un retour à l’état normal.

Restez calme et profitez des opportunités de marché, par exemple indexez tous les 3 mois à l’aide de trackers etf. Il est également possible d’investir à bon compte dans certaines sociétés de grande qualité qui ne devraient pas trop souffrir de la crise financière : L’OREAL, Essilor, Air Liquide, Vinci, Total…

Avertissement : Notre site ne recommande pas l’achat de valeurs, nous donnons seulement des pistes de réflexion. Après, c’est à vous de faire votre propre analyse et de prendre vos responsabilités.



Pour revenir de krach boursier à actualite bourse






Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com