Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Introduction en bourse : un bon investissement ?

Introduction en bourse : lorsque la bourse est euphorique, les introductions en bourse sont nombreuses et très recherchées par les investisseurs.

Au moment où nous écrivons ces lignes (juillet 2008), c'est-à-dire en période de marché boursier baissier et déprimé, il n'y a que très peu voire pas du tout d'opérations d'introduction en bourse qui sont menées.

Pas d'inquiétude, dès que les indices remonteront (peut-être en 2008, en 2009, en 2010 ou après ?) de nouvelles sociétés feront leurs entrées en bourse.

Une introduction en bourse (en Anglais IPO : Initial Public Offering) consiste à ouvrir le capital d'une société (en général par le biais d'une augmentation de capital) en proposant les titres sur le marché.

Pour une entreprise, c'est une opération qui n'est pas neutre en terme d'obligations financières (présentation des comptes plus fréquente, transparence accrue) et règlementaires (nécessité d'avoir recours à des intermédiaires qui assureront la liquidité du titre). La présence d'une société sur les marchés financiers permet en théorie (lorsque le climat boursier est favorable) un accès plus facile aux marchés des capitaux ce qui est utile pour le développement de l’entreprise (augmentation de capital, émission d'obligations convertibles, offre d'achat payable en titres de type OPE).

Fausse idée N°1 : une introduction en bourse n'est pas forcément une bonne affaire pour l'actionnaire souhaitant y souscrire

Les actionnaires souhaitant céder une entreprise se fondent avant tout sur des questions de valorisation pour céder tout ou partie de leurs actions et souvent mènent en parallèle un processus de cession à un investisseur industriel et une introduction en bourse : le processus qui rapportera le plus d'argent sera privilégié.

En effet, il ne faut pas oublier que pour le cédant qui cède ses titres, peu importe la performance du titre après l’introduction en bourse du moment qu’il a récupéré le plus possible d'argent.

Il est donc important de vérifier que les actionnaires historiques conservent une partie de leurs titres après l'introduction (à priori ce doit être le cas du fait de clauses de lock up obligeant les actionnaires cédants à conserver leurs titres une certaine période).

Fausse idée N°2 : il n'y en aura pas d'actions pour tout le monde lors de l'introduction en bourse

Certaines sociétés introduites semblent si attractives que les investisseurs se précipitent lors de l'introduction, le tout pour être servi avec très peu de titres du fait de la forte demande.

Il y a 2 choses à se demander : est-ce une si bonne idée de se précipiter lorsque la demande est déséquilibrée par rapport à l'offre ? Souvenez-vous de la phrase de Warren Buffet : « be fearfull when others are greedy, be greedy when others are fearfull ».

Par ailleurs, il est tout à fait possible d'investir quelques semaines ou quelques mois après l'introduction lorsque le soufflé sera retombé.

Introduction en bourse : 2 cas particuliers intéressants :

Privatisation

Dans le cas de privatisations de sociétés, l'état d'esprit est en général différent : il s'agit pour l'Etat d'ouvrir progressivement le capital d'entreprises (pour ne pas froisser les syndicats) et d'essayer de céder les titres aux salariés et aux particuliers (afin de développer l'actionnariat populaire). Les privatisations ou introduction en bourse de sociétés détenues majoritairement par l'Etat sont souvent de très bons plans pour l'actionnaire individuel car il s'agit en général d'entreprises en situation de monopole (EDF +87% depuis l’introduction, GDF + 75,9%, ADP, Autoroutes) ce qui génère de bonnes rentabilités financières.

Cependant, comme dans tout investissement boursier, il s'agit de raisonner au cas par cas et de bien analyser la situation car il n'y a rien d'automatique.

Graphique EDF : un très bon investissement boursier !

introduction en bourse 2

Spin off

Dans le cadre du recentrage sur leur cœur de métier (core business), les grands groupes cherchent souvent à céder des filiales ou des branches d’activités jugées non stratégiques ou peu complémentaires. Ces filiales peuvent soit être cédés à un investisseur soit introduites en bourse, ce processus est appelé spin off.

Certaines de ces sociétés opérant dans des secteurs peu glamours peuvent se révéler être d’excellentes affaires (Nexans + 402% sur 5 ans).

En effet, le management des entreprises cédées est libéré des contraintes administratives et des manœuvres politiques existant dans un grand groupe et peut se concentrer sur la croissance et le développement, la société peut devenir plus agressive, plus agile, plus créative…

Encore une fois ce type de stock picking actions et de sélection de société introduite en bourse doit se faire au cas par cas, le spin off peut aussi être l’occasion de se débarrasser d’ « un boulet », c’est-à-dire d’une filiale offrant des perspectives de développement réduite ou être chargée de dette (exemple de Rhodia -68% sur 5 ans)

Quelques exemple de spin off récents : Arkema (+28% sur 3 ans), Mercialys (+57% depuis l’introduction en bourse en octobre 2005)

Autre intérêt d’un spin off : souvent ce type de société va être moins suivi par les analystes et les institutionnels ce qui en général est facteur de meilleures performances boursières (cf. Peter Lynch).

Graphique Nexans : une bonne affaire !

introduction en bourse

Conclusion Méthodologie stock picking actions

Dans le cadre d’une introduction en bourse, comme dans tout type d’achat d’actions de sociétés, il faut valider les points suivants :

1) vous comprenez l’activité de la société et la façon dont elle gagne de l’argent

2) un secteur d’activité rentable, stable et attractif à long terme

3) des positions concurrentielles très solides avec des barrièresà l’entrée significatives

4) un management honnête et rationnel

5) un endettement faible

6) une marge de sécurité dans l’investissement (valorisation raisonnable)



Pour aller d'introduction en bourse à apprendre bourse
Pour retourner d'introduction en bourse à bourse investir (page d'accueil)






Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com