Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Dividende GDF Suez : analyse du rendement

Dividende GDF Suez : 6ème capitalisation boursière de la bourse de Paris, GDF SUEZ est une valeur traditionnelle de fonds de portefeuille. Elle fait d'ailleurs partie de notre portefeuille d'actions

Encouragé par le gouvernement français afin de créer un champion énergétique national, le nouveau groupe présente un rendement 2011 prévisionnel de 6,96%, il opère sur le secteur de rendement par excellence, les utilities (sociétés d'infrastructures).

Le dividende versé par le groupe est-il sûr ? Faut-il investir dans GDF-SUEZ pour son rendement ?

Le groupe figure parmi les 1ers fournisseurs de gaz naturel en Europe. GDF Suez propose parallèlement des prestations de services énergétiques.

L'activité s'organise autour de 5 pôles :

production et vente de gaz et d'électricité en France. En outre, GDF Suez propose des prestations d'entretien et de dépannage de chaudières à travers la filiale Savelys ;

- production et vente de gaz et d'électricité à l'international ;

- exploration et production de gaz naturel et d'hydrocarbures. Par ailleurs, le groupe développe une activité d'achat et de vente en gros de gaz et d'électricité ;

- prestations de services énergétiques : prestations d'ingénierie, d'installation, de maintenance et de gestion d'équipements électriques ou thermiques, de systèmes de conduites et de réseaux d'énergie, d'unités de co-génération, de production électrique, de chaudières individuelles, etc. ;

- transport, stockage et distribution finale de gaz naturel : activité assurée notamment en France, en Allemagne, en Belgique, au Royaume Uni, en Roumanie et en Slovaquie.

Evolution de l'action :



I) Dividende GDF Suez: Pay out rate / taux de distribution du résultat

(en Euros par action)

Année

BNPA

Dividende

Taux de distribution

2004

3,15

1,25

39,7%

2005

4,28

1,68

39,2%

2006

5,2

2,3

44,2%

2007

5,60

2,62

46,8%

2008

3,01

1,4

46,5%

2009

2,05

1,47

71,70%

2010

2,11

1,5

71,00%

(Compte tenu de la fusion, nous avons travaillé à partir de données pro-forma. En ce qui concerne 2008, nous avons exclu le dividende exceptionnel de 0,8 Euros de nos calculs. Par ailleurs, il est important de noter que le BNPA 2008 et le dividende ne sont pas vraiment comparable avec ceux des années précédentes du fait de la modification du nominal du titre).

Le taux de distribution a progressé ses dernières années, il est compris entre 39,2% et 71,7%, ce qui apparaît raisonnable, il conviendrait de faire progresser le BNPA (facile à dire) de façon à pouvoir faire progresser plus rapidement le dividende.

Note : 4/5

II) Pérennité du dividende GDF Suez

GDF n'a réalisé aucune année de perte sur 15 ans, Suez en revanche a connu deux exercices déficitaires (2002-2003) dus à un programme de désendettement et à la stratégie de recentrage sur l'énergie (cession des activités dans la communication, des participations financières) qui ont entraîné la constatation de moins-values (2,8 Mds d'Euros).

Même dans ces années difficiles, Suez a versé 1,6 Mds d'Euros de dividendes annuels à ses actionnaires.

Il semblerait que les années à venir seront plus difficiles pour le groupe : au pire les résultats déclineront légèrement. Avec une marge brute d'autofinancement de 14,7 Mds d'Euros (4 Mds d'Euros de dividendes ont été distribués en 2010) et un gearing de 49%, le groupe dispose d'une bonne marge de manoeuvre pour distribuer des dividendes aux actionnaires.

Note : 4,5 / 5

III) Croissance du dividende GDF Suez

Entre 2004 et 2007 , le dividende de GDF - SUEZ a plus que doublé (augmentation de 28% par an) avec un taux de distribution stable du fait de la forte augmentation du BNPA au cours de la même période. Depuis 2008, le dividende n'a progressé que de 3% alors que l'objectif du groupe est d'augmenter son dividende de 10 à 15%.

Les objectifs ne sont pas atteints mais en ces périodes économiques difficiles, il ne faut pas trop faire la fine bouche?

Note : 3,5/5

IV) Qualité de la société

L'activité du groupe est solide et présente de bonnes perspectives, la société est diversifiée, fortement présente à l'international sur un secteur présentant des barrières à l'entrée fortes. Sur de nombreux marchés, le groupe est en situation de quasi-monopole.

Le bilan est sain et la rentabilité élevée : la rentabilité opérationnelle moyenne sur 5 ans est supérieure à 11%. Le retour sur capitaux propres est de l'ordre de 9,5%. Par ailleurs, Albert Frère est présent au capital (à hauteur de 5%) ce qui constitue un gage de qualité.

Ce qui est difficile avec GDF, c'est le manque d'indépendance par rapport aux décisions politiques (discussions sur les prix du gaz).

Note : 4 / 5

Conclusion dividende GDF SUEZ

Note globale 16/20. Le PER du groupe est de l'ordre de 13,5 pour 2010, le titre a récemment fortement chuté sur 1 an à l'instar des autres utilities. Même si les résultats se sont un peu tassées ces dernières années, le groupe présente à l'heure actuelle une bonne opportunité d'investissement avec un rendement estimé pour 2011 proche de 7%.

Déontologie : l'auteur de l'article détient des actions GDF-SUEZ



Pour aller de dividende GDF Suez aux autres analyses dividendes






Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com