Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Dividende EDF : analyse du rendement

Dividende EDF : Est-il utile de présenter l'action EDF ? Depuis quelques années et notamment la catastrophe de Fukushima, l'action est à la peine : -66% sur ses plus haut de 5 ans et -40% depuis l'introduction en bourse.

Rarement citée comme valeur de rendement, la société présente une position concurrentielle très forte et fait partie de notre portefeuille bourse investir. En fait-elle profiter ses actionnaires ?

Electricité de France (EDF) est le n° 1 français de la production, de la commercialisation et de la distribution d'électricité. Le CA par activité se répartit comme suit :production et vente d'électricité et de gaz naturel (68,8%). Le groupe développe également une activité de négoce d'électricité, de gaz naturel, de charbon et de pétrole ;

- gestion de réseaux de distribution d'électricité basse et moyenne tension (17,7%) : conception, construction, exploitation et maintenance des réseaux;

- prestations de services énergétiques (6,9%) : ingénierie, construction et installation d'unités de cogénération et de production d'énergies renouvelables, exploitation et maintenance de réseaux électriques, gestion d'équipements d'éclairage public et de chauffage urbain, etc;

- gestion de réseaux de transport d'électricité haute et très haute tension (6,6%). EDF assure le transport de l'électricité des producteurs vers les distributeurs finaux et les grands consommateurs industriels.

La répartition géographique du CA est la suivante : France (54,1%), Royaume Uni (14%), Allemagne (11,6%), Italie (7,8%), Europe (10,4%) et autres (2,1%).

Informations pratiques dividendes EDF 2010-2011 :

Le Conseil d’Administration d’EDF, Acompte sur dividende au titre de l'exercice 2011 Le Conseil d'administration d'EDF, réuni le 22 novembre 2011, a décidé de verser un acompte sur dividende de 0,57 euro par action au titre de l'exercice 2011

Dividende au titre de l'exercice 2010 L'assemblée générale des actionnaires du 24 mai 2011 a approuvé le versement d'un dividende de 1,15 € par action au titre de l'exercice 2010. Compte tenu de l'acompte de 0,57 € par action versé en décembre 2010, le solde de 0,58 € par action a été mis en paiement le lundi 6 juin 2011

Graphique évolution du titre EDF :


I) Dividende EDF : Pay out rate / taux de distribution du résultat

(en Euros par action)

Année

BNPA

Dividende

Taux de distribution

2004

0,55

0,23

42%

2005

1,94

0,79

41%

2006

3,32

1,16

35%

2007

2,71

1,28

47%

2008

2,36

1,28

54%

2009

2,48

1,30

52%

2010

0,55

1,15

209,00%

Compris historiquement entre 35% et 54%, le taux de distribution est passé à 209% en 2010 ! Il faut impérativement que le Bénéfice Net Par Action se redresse pour pouvoir continuer à distribuer des dividendes satisfaisants. Celui-ci devrait se redresser significativement en 2011 d'après les résultats sur 9 mois.

Note : 3/5

II) Pérennité du dividende EDF

Même si elle est en difficulté, la société n'a réalisé aucune perte sur les 10 dernières années. Qu'y a-t-il de plus solide qu'un producteur et distributeur d'électricité comme EDF ? Comment se passer de chauffage et d'électricité ? Ce secteur d'activité est le secteur des valeurs de rendement du fait de sa stabilité.

Le taux d'endettement est élevé avec un gearing de 116% (concurrents européens : RWE : 81% / ENEL : 108%). On peut penser que ce taux d'endettement élevé couplé à une certaine irrégularité récente des résultats (voir tableau ci-dessus) peuvent constituer une légère menace sur les dividendes à venir.

Note : 3/5

III) Croissance du dividende EDF

Entre 2004 et 2008 , le dividende EDF est passé de 0,23 Euro à 1,30 Euros ce qui correspond à une augmentation de 55% par an : ce rythme est excellent pour l'investisseur de long terme. Le dividende par action a depuis légèrement régressé : tant que les prix de l'électricité et le résultat net n'augmenteront pas, le dividende fera du surplace.

Note : 2/5

IV) Qualité de la société

EDF bénéficie d'un quasi monopole en France et exploite un parc de centrales nucléaires unique au monde ce qui lui permet d'avoir un avantage concurrentiel très fort. La société s'internationalise progressivement notamment aux USA et en Grande-Bretagne.

Sur 5 ans, la rentabilité opérationnelle est comprise entre 9 et 16,8%, le ROE entre 3 et 23%. Le souci principal pour EDF est à mon sens le fait que les tarifs de l'électricité soient très encadrés pour des raisons politiques ce qui ne lui laisse pas une grosse marge de manoeuvre pour des augmentations futures.

Note : 4/5

Conclusion dividende EDF : Note globale 12/20

EDF génère des cash flow récurrents en produisant et en distribuant de l'électricité. Il est normal que ce type de société présente un certain endettement pour se développer compte tenu de la visibilité de l'activité.

Même si les résultats ont baissé de manière importante depuis 2007, la société bénéficie toujours d'une position concurrentielle extrêmement solide, on peut donc acheter EDF pour son rendement.

Déontologie : l'auteur de l'article détient des actions EDF

Pour aller de dividende EDF aux autres analyses dividendes

Pour aller à notre rubrique dividendes






Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com