Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Conseils trackers : optimisez vos placements boursiers à l'aide des ETF

Exchange traded funds definition

Conseils trackers : les trackers également appelés ETF (Exchange Traded Funds) ou Fonds indiciels cotés en bourse sont des Fonds Communs de Placement qui permettent de reproduire la performance d'un marché donné, que cela soit un indice boursier (CAC 40, SBF 250, Dow Jones industrial, S P 500, Euro Stoxx), un pays (Chine, Turquie, Corée...), un secteur d'activité (automobile, assurances, chimie...) ou même une classe d'actif (private equity).

A l'aide des trackers, il est également possible de miser sur la baisse d'un indice (par exemple le CAC 40) sans avoir la contrainte d'une date de sortie.

La différence entre un trackers et un fonds indiciel est la liquidité, le trackers est coté en bourse en continu et est très liquide (il peut être acheté ou cédé à tout moment). Par ailleurs, le trackers, à la différence des OPCVM gérés activement, présente des frais de gestion réduits.

Avec tous ces avantages détaillés dans trackers , il est maintenant intéressant de voir comment utiliser concrètement ces produits de gestion :

1) Conseils trackers : Comment investir dans des trackers ?

C'est très simple, il suffit de passer un ordre de bourse à partir de votre compte titre (ou du plan d'épargne en actions si le trackers est éligible : pour le savoir, il suffit de lire son prospectus ou sa fiche détaillée) en donnant le code et le nom du trackers qui vous intéresse, la quantité et le prix. Exemple de trackers cotés : Lyxor GBS (or), SGAM ETF bear CAC 40 (pour miser sur la baisse du CAC 40), Ishares DJ Euro Stoxx Select Dividend (pour investir dans les valeurs de rendement)...

2) Conseils trackers : Comment utiliser les trackers ?

Tout simplement, si vous souhaitez intervenir en bourse et limiter vos risques et vos frais de gestion, il s'agit d'un bon support d'investissement pour vous. En effet, la vertu première du trackers, est la diversification du portefeuille en misant sur une classe d'actif donnée.

Par exemple, vous pensez que vos actions sont trop concentrées sur la zone Euro ?Vous souhaitez miser sur un pays ou une zone géographique différentes (USA, BRIC, Europe de l'Est, Amérique du SUD) ou un secteur d'activité (biotechnologies, valeurs moyennes...) mais n'êtes pas à l'aise avec le risque de mettre tout votre argent dans une seule valeur cotée, vous pouvez donc investir dans le trackers correspondant.

3) Conseils trackers : Gestion de votre portefeuille titres à l'aide des trackers

Investissement passif, les trackers présentent l'avantage de la diversification à frais réduits.

Le plus pertinent est donc de commencer à remplacer les SICAV et fonds communs de placements à frais de gestion élevés présents dans votre portefeuille par des trackers qui atteindront des performances sans doute supérieures (du fait notamment de l'écart de frais de gestion qui affectent les performances de la majorité des OPCVM dits « actifs »).

4) Conseil trackers : attention aux frais de courtage

Même si les trackers présentent en général des frais de gestion réduits (0,1% à 0,6% des fonds gérés par an), ils se négocient cependant comme les actions c'est à dire qu'ils font l'objet de frais de courtage à l'achat et à la vente.

L'erreur à éviter avec les trackers, c'est de faire trop de trading, ce qui va bien évidemment nuire à votre performance. Un trackers est fait pour les investisseurs passifs qui le laissent plusieurs années en portefeuille.

De même, si vous souhaitez investir dans des trackers au fil du temps, vous allez subir la même pression des frais de transaction.

Illustrons cette idée avec des chiffres :

Cas N°1 :

L'investisseur place 5000 Euros puis 500 Euros par mois dans des trackers (frais de courtage : 10 Euros par ordre, 0,4% de frais de gestion annuels)

Cas N°2 :

L'investisseur place 5000 Euros puis 500 Euros par mois dans un SICAV classique (frais de gestion annuels : 1,6%).

En supposant que vous aurez le même impact fiscal et la même performance dans les 2 cas (rentabilité de 10% par an), les frais de courtage vont pénaliser dans un premier temps l'investissement en trackers qui mettra 3,25 ans à rattraper la performance globale du SICAV.

Si vous investissez 250 Euros par mois, le trackers mettra 6 ans à rattraper la performance du SICAV (11,5 ans pour 100 euros par mois). Bien sûr, le trackers rattrape le SICAV plus rapidement si le retour annuel est supérieur.

Conseils trackers bourse investir :

Il est sage d'investir au fil de l'eau dans les trackers de manière à se prémunir d'un risque de marché trop élevé. Il faut cependant le faire au moyen de versements unitaires significatifs et espacés dans le temps (par exemple 1500 Euros tous les 3 mois) pour optimiser la rentabilité de votre investissement.





Pour revenir de conseils trackers à bourse trackers






Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com