Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Conseil courtier en bourse : rendez-vous chez Cortal

Conseil courtier en bourse : titulaire d'un compte titres depuis plus de 10 ans chez Cortal, j'ai été pour la première fois contacté par mon courtier en bourse afin de rencontrer un conseiller financier du service Cortal Select.

Je ne suis pas dûpe : je n'ai pas été contacté pour mes beaux yeux mais sans doute parce que j'alimente régulièrement mes compte titres et PEA.

C'est l'occasion d'apprendre quelque chose sur les produits financiers et aussi d'informer les lecteurs de bourse-investir.com !

Voyons ce que le conseiller a à proposer (par principe, je fais confiance à un professionnel même si je me demande toujours où est son intérêt de façon à obtenir un équilibre entre le sien et le mien). Un rendez-vous ne coûte rien, juste du temps précieux.

La veille du rendez-vous, je reçois par courrier une confirmation du lieu et de l'heure de l'entretien ainsi que le cv synthétique du conseiller, ses agréments et un récapitulatif des positions du compte titres et du PEA.

Conseil courtier en bourse : Le rendez-vous

Les locaux parisiens de Cortal Select sont situés rue de la banque à Paris, ils sont neufs et plutôt déserts (le 30/07 à 12h c'est un peu normal).

Je suis reçu par un conseiller d'environ trente ans ayant une bonne présentation et plutôt posé.

Très vite, je me rends compte qu'en fait, il est à son compte (free lance pour Cortal et d'autres filiales du groupe BNP), qu'il n'est pas salarié de Cortal : il est en réalité CIF (conseiller en investissements financiers), c'est un bon point car il ne va pas forcément me proposer les produits « maison ».

Première impression conseil courtier en bourse :

le conseiller n'a pas la « tchatche » des conseillers en défiscalisation que j'ai pu rencontrer par le passé, il est sérieux, calme et pédagogue (il explique les mécanismes des différents placements financiers à l'aide de schémas clairs)

Le conseiller (appelons le Eric) me demande en quoi il pourrait m'aider, sur quoi j'aurais besoin d'informations. C'est bien joué car, si je suis venu au rendez-vous, c'est que j'ai des idées en tête.

D'emblée, j'explique que malgré toutes mes erreurs passées en bourse, je crois dans la bourse à long terme et qu'étant un piètre stock picker, je souhaite investir dans les trackers .

L'entretien se déroule suivant un schéma classique : dans un premier temps nous effectuons un point sur ma situation personnelle (patrimoine financier et immobilier, situation familiale, objectif et profil d'investisseur).

Conseil courtier en bourse : proposition d'investissement

Eric me présente la bourse comme étant un produit de diversification (là je ne suis pas d’accord), ensuite le conseiller financier me présente une première idée :

-« Pourquoi n'avez-vous pas d'assurance vie ?»-Moi : « Je n'en sais rien »

Il est vrai que depuis longtemps, plusieurs banques et compagnies d'assurances ont essayé de me refourguer une assurance-vie de façon agressive ce qui m'a semblé très suspect. De plus, le fait de savoir que c'était le placement préféré des Français m'a depuis toujours laissé à penser que l'assurance vie était pour les grand-pères ou bien un placement peu performant. Bref, j'ai des préjugés négatifs sur l'assurance-vie.

Eric reprend : « PEA ( Plan Epargne en Actions ), compte titres, c'est bien », me dit-il, « mais l'assurance-vie c'est intéressant aussi surtout dans le cadre de la succession. ».

Conseil courtier en bourse : avantages de l'assurance vie

Il me détaille ensuite les différences entre PEA et assurance vie avec des objectifs de rendement que je trouve modérés voire faibles (6-7%) : un peu de prudence ne fait jamais de mal près tout.

Voyant mon intérêt pour le sujet, Eric poursuit, « L'assurance vie offre de nombreux avantages (ceux-ci ont, certes, un coût élevé droit d’entrée + frais de gestion sur l’assurance vie puis droit d’entrée et frais de gestion sur les OPCVM détenus) dont les principaux sont les suivants :

-possibilité d’effectuer des retraits assez faiblement taxés à partir de 8 ans (7,5% des plus-values + prélèvements sociaux de 11%)

-exemptée de droit de succession

-éventail de produit large (bon ça me fait une belle jambe d’investir dans un OPCVM Vietnam ou Kazakhstan)

-possibilité de nantir l'assurance vie dans le cadre d'un emprunt

-possibilité de souscrire à une assurance décès

Le conseiller financier reste assez neutre sur les OPCVM à intégrer dans l'assurance vie : tout dépend du profil de risque, des objectifs…Il existe deux grand types d'assurances vie m'explique-t-il : les assurances vie collectives (diversifiées dans les supports d'investissement donc plus intéressantes) et les assurances vie individuelles (permettant d'investir sur les OPCVM d'un seul établissement financier).

Le conseiller du courtier en bourse semble pushing sur l’assurance vie, je comprends car le montant des frais est très importants : c’est donc une aubaine pour les banques et les compagnies d’assurance :-entre 0,5% et 5% de droit d’entrée pour la constitution de l’assurance vie puis de 0,5 à 1% de frais de gestion-ensuite droit d’entrée+frais de gestion sur les OPCVM détenus en portefeuille (mettons 2% au total) ce qui représente environ 5% du montant des sommes investies et va donc réduire d'autant la performance.

Bon en fait, vous donnez ces 5% aux intermédiaires financiers et ensuite à la succession vos héritiers vont éviter de payer 30 à 40% de la valeur des actifs détenus dans l'assurance-vie à l'Etat (du fait de l'économie de frais de succession).

Il est vrai que le PEA présente de nombreux avantages mais aussi un peu de rigidité (pas de retraits possibles sous peine de clôturer le PEA) et un cadre fiscal moins intéressant à la succession.

Eric me fournit en revanche très peu d’informations en revanche sur les ETF Trackers (il est vrai qu’ils ne peuvent pas être intégrées à l’assurance-vie) qui sont peu mis en avant par les établissements financiers qui gagnent, il faut le rappeler, beaucoup moins d’argent sur ce type de produits indexés.

Conclusion conseil courtier en bourse

Le rendez-vous a duré 2h, le conseiller est professionnel et semble honnête. Il m'a convaincu de l'intérêt de l'assurance vie même si tous les commissions liées à ce support me semblent exagérées.

Il me propose deux formules d'assurances vie collective : soit en investissant 10.000 Euros en une seule fois soit 100 Euros par mois.

Bref le rendez-vous intéressant mais l'impression est mitigée sur le produit proposé, un deuxième rendez-vous va être pris pour approfondir. En attendant, je peux l'appeler ou lui envoyer des emails pour lui poser des questions.

Pour finir, je conseille aux titulaires de comptes titres Cortal d'aller aux rendez-vous proposés et d'écouter le conseil courtier en bourse : cela n'engage à rien et permet de réfléchir sur votre situation patrimoniale.

Mise à jour du 11/08 : trackers et assurance vie sont compatibles !

Eric s’est trompé ou bien il a menti par omission (les assurances vie qu’il propose ne peuvent être investies dans les trackers ce qui ne veut pas dire que ce ne soit pas possible pour d’autres assurances vie).

En effet, je viens de m’apercevoir que l’assurance vie Boursorama Vie multisupport permet d’investir sur des trackers (Lyxor ETF CAC 40 / Lyxor ETF MSCI EMU Growth / Lyxor ETF MSCI EMU Value / Lyxor ETF Nasdaq 100 / Lyxor ETF PRIVEX / Lyxor ETF MSCI World) à des frais de gestion compris entre 0,2% (Lyxor ETF CAC 40) et 0,7% (Lyxor ETF Privex) par an.

Pourquoi uniquement des trackers Lyxor ?

C’est très simple : Boursorama et Lyxor font partie du groupe Société Générale. Bon ce n’est pas bien grave, pour investir dans un trackers, il faut regarder l’indice de référence et la valeur d’actif (capitalisation) plus que la marque.



Pour revenir de conseil courtier en bourse à actualite bourse

Pour aller de conseil courtier en bourse à courtier en bourse





Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com