Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Baisse bourse : que faire ?



Comment réagir en cas de chute des marchés ? Les informations ci-dessous ont été écrites en 2008, elles sont toujours valables en 2011 avec un contexte boursier encore difficile.

La période actuelle constitue une nouvelle bonne occasion d'acquérir pour pas trop cher des actions de sociétés de grande qualité (voir notre portefeuille boursier).

Attention, comme d'habitude, nous recommandons d'y aller progressivement et de sélectionner vos titres avec attention (ce n'est pas parce que les indices sont bas qu'il faut faire n'importe quoi !).

Evolution des principaux marchés au 06/12/2011 :

Indice boursier

Evolution depuis 01/01/2011

Evolution sur 3 ans

Evolution sur 5 ans

CAC 40

-16,50%

-2,20%

-41,10%

CAC Mid & Small

-20,90%

30,80%

-25,80%

Dow Jones

5,00%

36,25%

-1,00%

Eurostox 50

-16,00%

-4,00%

-41,60%



On le voit la baisse n'est pas uniforme !

Article original (2008) :

Les performances des principaux marchés boursiers sont largement négatives depuis un an :


Indice boursier (pays) Evolution depuis 1 an  Evolution sur 5 ans 
CAC40 (France)  (23,8%)  46,1% 
Dow Jones (USA)  (11,8%)  31% 
FTSE 100 (GB)  (13,3%)  39,8% 
DAX (Allemagne)  (16,4%)  107,1% 
Nikkei (Japon)  (22,2%)  55,1% 
Shanghai Stock Exchange(Chine)  (32%)  88% 

Que faire donc lorsque la bourse baisse ?



A priori on ne voit pas le bout du tunnel pour lannée 2008, chaque jour apporte son lot de mauvaises nouvelles : annonces de dépréciations d'actifs pour les banques, de hausse des cours du pétrole (bientôt à 200 USD le baril ?), de plans sociaux, de chute de l'immobilier et de révision en baisse des résultats des sociétés.

Ceux qui ont déjà un portefeuille titre voient avec inquiétude fondre la valorisation de leurs actions, ils ont peut être la tentation de céder leurs titres pour limiter la casse, les personnes qui ne possèdent pas de placements boursiers se disent qu'elles sont bien contentes de ne pas en avoir.

Il est important de remettre les choses en perspective : la baisse intervient après 4 années de fortes hausses (2003-2006) des marchés financiers comme le montrent les performances significatives des principaux indices sur 5 ans.

La correction actuelle permet d'ajuster les valorisations et de tenir compte de perspectives de résultat moins attrayantes. Après plus de 15 trimestres consécutifs de hausse des profits des entreprises, les sociétés avaient bien besoin d'une pause !

Il est vrai qu'il faut également corriger les excès des secteurs immobiliers et financiers, l'émission d'un volume trop importants de dettes à taux faible et d'emprunt facile ont conduit à une mauvaise gestion du risque et à un excès des valorisations des actifs, à des effets levier trop important (pourcentage de fonds propres par rapport aux dettes trop faible) et à l'émission de produits structurés incontrôlables (titrisation, subprimes) et basés sur des actifs douteux.

1) Si vous avez acquis des titres du CAC40 en 2006-2007

Pas de panique, c'est le meilleur moyen de commettre des erreurs ! Certaines lignes de votre portefeuille doivent afficher une performance proche de -30% voire de moins 50% (banques) ; vous avez investi dans ces valeurs pour leurs perspectives de long terme il n'y a donc pas de raison de s'inquiéter si la valeur est solide et la société offre de bonnes perspectives de développement inchangées à long terme (la crise économique va-t-elle vous empêcher de consommer de l'électricité vendue par EDF, de vous laver les cheveux avec du shampoing L'OREAL et de boire du COCA COLA ?). Le plus simple est de ne rien faire car il n'y a pas de raison d'être pessimiste sur ces entreprises, il s'agit sans doute d'un bon moment pour renforcer vos lignes.A long terme les marchés sont haussiers, il n'y a pas de raisons de s'inquiéter.

Pour plus de sécurité, pensez aux trackers ETF qui permettent d'investir sur la totalité de l'indice et donc de limiter les risques en matière de stock picking action.

2) vous avez acquis vos titres entre 2002 et 2005

Pas de quoi vous inquiéter : votre performance est largement positive ! Même conseil que dans le cas 1) sauf si les perspectives des sociétés détenues en portefeuille sont irrémédiablement dégradées, ne vendez pas. Attention quand même au secteur bancaire (auquel nous consacrerons un autre article) sur des sociétés de qualités, ayant un structure financière solde auxquels vous pouvez adopter la même grille d'analyse que celle que nous avons utilisée dans analyse action (rappelez vous notre méthodologie : il faut valider les points suivants : - stabilité du modèle économique, compréhension de l'activité - existence de barrière à l'entrée ou importance de l'avantage concurrentiel- qualité et– honnêteté du management - taux d'endettement faible- marge opérationnelle et ROE élevés- existence d'une marge de sécurité dans l'investissement

3) vous ne possédez pas d'actions, d'OPCVM ou de trackers ETF

C'est le moment de profiter des soldes !Les marchés actuels constituent un bon point d'entrée pour la constitution d'un portefeuille boursier. Attention quand même, n'investissez pas tout d'un coup mais constituez votre portefeuille peu à peu à l'aide de sociétés passant votre grille d'analyse détaillée ci-dessus.Pour limiter les risques, pensez aux trackers ETF qui vont vous permettre d'investir sur un indice (donc un panier diversifié de valeurs) à taux réduit.

Conservez le contrôle des coûts

Eviter les transactions trop nombreuses vous permettra de réduire les frais de courtage et d'optimiser votre performance. Par ailleurs réduisez également les frais de gestion des OPCVM en passant aux trackers à coûts réduits : regardez bien en période de baisse des marchés, même les opcvm ayant des frais de gestion élevés réalisent des performances négatives.

Restez humbles

Demeurez dans votre cercle de compétences et ne cherchez pas à acquérir l'action ayant le plus baissé : il n'y a pas de fumée sans feu en bourse. En période de marché baissier, il ne faut pas investir dans les mauvaises entreprises (« toads », c'est-à-dire crapauds dans la citation de Warren buffet ci-dessous) à prix cassés mais plutôt dans les sociétés performantes offrant un prix légèrement plus attractif que d'habitude :

On acquiring bad companies for cheap prices: "In my early days as a manager I, too, dated a few toads. They were cheap dates - I've never been much of a sport - but my results matched those of acquirers who courted higher-price toads. I kissed and they croaked."

En bref, une société peu performante acquise à bon marché restera une mauvaise affaire pour l'investisseur, le pire étant d'acquérir une mauvaise société à un prix élevé.

En période de baisse des marchés, toutes les entreprises sans exception chutent (seulement 4 sociétés sur 40 progressent depuis le 01/01/2008 : Arcelor Mittal, Vallourec, Alstom et Gaz de France). Certaines sociétés ont du souci à se faire à moyen long terme (banques, Alcatel, Thomson…), d'autres pas plus que d'habitude (Pernod Ricard, EDF, Vinci…), c'est sur ces dernières que vous devez concentrer votre attention et votre argent !



Pour revenir de baisse bourse à actualité bourse
Pour aller de baisse bourse à bourse investir (home)






Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com