Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Action Pernod Ricard : faut-il acheter le titre ?

"Le perniflard, ça devrait être obligatoire !" La Soupe Aux Choux.

Il est bien connu qu'en périodes de crise la consommation d'alcool augmente, est-ce que l'action Pernod ricard va en profiter ?

Fiche signalétique :

-Nombre de titres : 219 683 074

-Capitalisation boursière : 10 472.29 M€

-Secteur d'activité : Distillateurs et viticulteurs

-Indice principal : CAC AllShares

-Marché : Eurolist compartiment A P

-Place de cotation : Euronext Paris (France)

-Eligibilité PEA / SRD : Oui / Oui

-Dernier coupon : 0.69 EUR (le 13/11/2008)

Graphique cours de bourse Pernod Ricard sur 10 ans :

I) Activité-récurrence

Pernod Ricard est le n° 2 mondial de la production et de la commercialisation de vins et de spiritueux (derrière le britannique Diageo). L'activité du groupe s'organise autour de 10 familles de produits:

- scotchs et whiskies : marques Chivas Regal, The Glenlivet, Jameson, Clan Campbell, Ballantine's, Royal Stag, 100 pipers, Wild Turkey, Aberlour, etc. ;

- cognacs et brandies : Martell, Brandy Domecq, etc. ;

- rhums : Havana Club et Montilla ;

- vins : Jacob's Creek, Montana, etc. ;

- gins : Seagram, Beefeater ;

- anisés : Ricard, Pastis 51, Pernod, etc. ;

- vodkas : Absolut Wyborowa, Zybrowka, Stolichnaya ;

- liqueurs : Malibu, Kahlua, etc. ;

- champagnes : Mumm et Perrier-Jouët ;

- amers : Amaro Ramazotti, Suze, etc.

L'activité n'est pas trop compliquée à comprendre, Pernod Ricard produit et commercialise des vins et spiritueux avec différentes gammes de produits et un positionnement orienté sur les produits premium (segment de marché plus haut de gamme : entre 25 et 41 USD la bouteille). Plus les particuliers et les professionnels consommeront de l'alcool, plus Pernod Ricard gagnera de l'argent.

Absolut, Ricard, Chivas, Clan Campbell, Havana Club, Perriet Jouet, Mumm, sont des marques stratégiques à vocation mondiale. Ricard consacre 70% de ses dépenses marketing sur ses 15 marques principales.

Le business modèle est solide : le groupe Pernod Ricard n'a réalisé aucune année de perte lors des 10 derniers exercices. Les actionnaires ont été récompensés avec 14 années de versement de dividendes sur les 15 derniers exercices.

L'activité est stable, très défensive, les consommateurs sont en général fidèles à leurs marques d'alcool, le portefeuille de marque est excellent et la couverture géographique également (Europe 44%, USA 28%, Marchés émergents 28% en 2008)

Note action Pernod Ricard : 4,5/5

2) Existence de barrières à l'entrée importantes (wide economic moat)

Ricard est le N°2 mondial des spiritueux avec 90 millions de caisses vendues par an (contre 98 millions à Diageo).De plus, la production et la commercialisation d'alcool sont des métiers très capitalistiques. Outre l'outil industriel (chais, usines), un réseau de distribution et de commercialisation sont indispensables, des dépenses en marketing significatives (17,9 % du CA) ainsi que le financement des stocks (qui représentent environ 180 jours de chiffre d'affaires pour le groupe). Par ailleurs, peu de nouveaux alcools sont inventés.

Ricard va être difficile à déloger de sa place de N°2.

Note action Pernod Ricard : 4,5/5

3) Une rentabilité élevée et une bonne génération de cash flow opérationnels

Solde intermédiaire de gestion ou ratio

2005

2006

2007

Chiffre d'affaires

6066

6443

6589

Free Cash Flow

713 *

653

315

ROE

10,2%

13,2 %

13 %

Marge d'Ebit

19,5%

22,8%

21,9%

Free Cash Flow / CA

11,8%

10,1%

4,8%

La baisse du free cash flow en 2006 (ou plus précisément au 30/06/2007) est dû au paiement d'impôts supérieurs (545 millions d'Euros liés à la cession de Dunkin Brands) et non à une dégradation du résultat net (831 contre 639 l'année précédente). En ce qui concerne la baisse du free cash flow 2007, la hausse des stocks (cognac et whisky) explique la légère chute (dégradation du BFR).

Note action Pernod Ricard : 4/5(* capacité d'autofinancement)

4) Le management du groupe semble honnête, rationnel et impliqué

Le groupe est contrôlé par la famille du fondateur (Paul Ricard) à hauteur de 12,4% du capital. Il a été dirigé pendant 30 ans par Patrick Ricard (0,7% du capital). Les membres de la famille occupent des postes clés. Ils sont impliqués dans la réussite du groupe.

La stratégie menée est cohérente et offensive avec une forte culture de la croissance externe et de l'internationalisation (conquête des marchés émergents), le tout associé avec une montée en gamme des alcools. Peut-être ont-ils été trop gourmands avec l'acquisition d'Absolut ? Quoiqu'il en soit, les acquisitions réalisées jusqu'à présent ont toujours été bien réussies par le groupe.

La holding d'Albert Frère détient 7% du capital ce qui est également un gage de sécurité sur la stratégie menée et sur le sérieux du management.

Note action Pernod Ricard : 4/5

5) Endettement

Situation au 30/06/2008 :

- capitaux propres 6597

- dette nette : 6143 (11500 après l'acquisition de V & S), ce qui nous donne un gearing d'environ 170%.

L'impact de l'acquisition de V & S (Absolut) est donc significatif sur l'endettement. Le besoin en fonds de roulement est lourd : environ 3400 millions d'Euros au 30/06/2008 (stock + poste client – fournisseurs).

Citons Pierre Pringuet, nouveau président du directoire :

« Notre endettement est à peu près de 12 milliards d’euros, et nous avons annoncé un objectif qui est de le réduire de trois à quatre fois dans les deux ans, deux ans et demi à venir. «

Traduction concrète : réduction de 3 fois sur 2 ans soit 8 mds de dettes en moins avec une première échéance de 2mds en 2010/2001 : Bon courage ! Au programme : 1md de cession, génération de free cas flow...

Il y a du gras chez Ricard (je ne parle pas de Patrick Ricard mais de la société !), le management a du savoir-faire en matière financière, ça devrait aller mais il faut absolument stopper les acquisitions pendant quelques années pour déleverager l'ensemble.

Le groupe peut supporter de l'endettement du fait de sa visibilité, de sa génération élevée de free cash flow, de la valeur de ses marques et de ses stocks.

Note action Pernod Ricard : 3/5

6) Marge de sécurité

Au cours de bourse de 48 Euros, le site internet investinvalue nous calcule une marge de sécurité de 167% pour ricard, le PER 2008 est de 10 ce qui n'est pas élevé pour une valeur de cette qualité.

Par comparaison, le N°1 mondial Diageo affiche une marge de sécurité de 82% selon invesinvalue avec un PER de 14. L'endettement du groupe est inférieur et la rentabilité opérationnelle supérieure (plus de 27% sur les 2 derniers exercices).

A mon avis, ce type de valeurs mérite un PER élevé (entre 15 et 17) car elles sont structurellement rentables, détiennent des actifs de grande qualité, ont des positions concurrentielles fortes et offrent une grande visibilité sur leurs résultats.

Note action Pernod Ricard : 3,5/5

Conclusion action Pernod Ricard

Donc il semble tout à fait intéressant de s'intéresser à Pernod Ricard en ce moment.Ce que Buffett aimerait : la forte rentabilité, la visibilité, l'avantage concurrentiel lié aux marquesCe qu'il n'aimerait pas : l'endettement.

On peut acheter actuellement même si le dividende n'augmente que légèrement (+4% cette année) et que l'on peut préférer l'action Diageo. Pour information, Albert Frère s'est récemment renforcé au capital de Pernod Ricard ce qui est un signe positif sur les perspectives du groupe.

Note action Pernod Ricard : 23,5/30



Commentez cette analyse sur notre forum boursier

Pour revenir d'action Pernod ricard à actualite bourse

D'autres analyses actions sur actualite bourse






Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com