Conseils boursiers
investir bourse
bourse investir

Action Boizel Chanoine : analyse selon l'approche value

Action Boizel Chanoine : la valeur fait partie de notre portefeuille bourse investir depuis le 12/06/09. Sa performance a été de +30% depuis son intégration reflétant le bon parcours actuel des valeurs moyennes.

Autant le dire honnêtement, nous avons intégré cette valeur dans notre portefeuille sans analyse approfondie, plutôt parce que nous avions une intuition positive sur son potentiel.

L'instinct c'est bien, les chiffres et le bon sens, c'est mieux ! Procédons donc maintenant à l'analyse de l'action à l'aide des critères value habituels.

Evolution du cours de l'action Boizel Chanoine depuis 10 ans :


I) Action Boizel Chanoine : Activité – récurrence des revenus

Présentation de la société :

Boizel, Chanoine, Champagne (BCC) est spécialisé dans la production et la commercialisation de champagnes. L'activité du groupe s'articule autour de différentes maisons :Champagne Boizel (Epernay) : vins destinés essentiellement au marché de la Vente Par Correspondance en France, et au secteur traditionnel à l'international ;

- Champagne Chanoine Frères (Reims) : vins destinés principalement à la grande distribution (marques Chanoine et Tsarine) ;

- Champagne Philipponnat (Mareuil sur Ay) : vins haut de gamme (marques Philipponat et Abel Lepitre) destinés à la grande restauration, aux cavistes et aux épiceries fines ;

- Champagne De Venoge (Epernay) : vins destinés à la gastronomie et aux cavistes ;

- Champagne Alexandre Bonnet (Les Riceys) : vins commercialisés en secteurs traditionnels ;

- Champagne Lanson (Reims) : vins de grande marque internationale et transversale, en vente dans tous les réseaux ;

- Maison Burtin (Epernay), fournisseur de la grande distribution et également propriétaire de la marque Besserat de Bellefon, distribuée en réseaux traditionnels (restauration, cavistes).

Les plus gros volumes d'activité et résultats sont réalisés par la Maison Burtin (marque Alfred Rotschild notamment) et Lanson (30% du CA)

L'activité de la société est simple à comprendre : elle gagne de l'argent en vendant plus de champagnes (ou en les vendant plus chers). BCC vend environ 20 millions de bouteille (prix moyen : 15 Euros) ce qui représente un chiffre d'affaires d'environ 300 millions d'Euros.

Les ventes de champagne croissent de 2% par an en moyenne depuis une quinzaine d'années. Il s'agit d'un évolution structurelle : en effet, les volumes ont pu augmenter grâce à l’accroissement des surfaces plantées (de 12 000 hectares AOC en 1960 à 33 925 hectares AOC en 2008) et les progrès réguliers en matière culturale qui ont permis l’augmentation des rendements moyens. Les ventes de champagne en volume ont baissé de 4,8% en 2008, de 19% en 2009. A noter que la France représente 56% des ventes mondiales de Champagne !

En ce qui concerne Boizel Chanoine (BCC), le recul des volumes 2009 est pour l'instant de 6% et de 18% pour le chiffre d'affaires, les champagnes d'entrée de gamme réalisant de meilleures performances que les champagnes les plus chers.

Même si les difficultés actuelles de la filière sont réelles, l'activité est en croissance structurelle et présente donc un potentiel intéressant à long terme.

Note : 4/5

2) Action Boizel Chanoine : barrières à l'entrée / position concurrentielle

-En ce qui concerne les barrières à l'entrée, la première concerne l'approvisionnement, citons le rapport anuuel du groupe : « historiquement, les Maisons du Groupe ont assuré la pérennité de leurs approvisionnements en raisin sur la base de contrats pluriannuels, comme toutes les Maisons de Champagne (qui ne possèdent que 10% des surfaces en production alors qu'elles réalisent 66% des expéditions de bouteilles). Depuis des générations, elles ont développé des relations privilégiées avec les vignerons. Les principaux actionnaires du Groupe, étant fortement impliqués dans la vie locale et de nombreux vignerons étant également actionnaires de BCC, les Maisons bénéficient d’une proximité favorable à la reconduction et la souscription de nouveaux contrats. »

-Une autre barrière à l'entrée réside dans le système AOC. « La réussite du Champagne est aussi le fruit d’une organisation unique en son genre. L’Institut National des Appellations d’Origine Contrôlée (I.N.A.O.) et le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne (C.I.V.C.) élaborent et font respecter une réglementation applicable à tout le secteur économique du Champagne ; ils fixent des critères de production extrêmement stricts garantissant la qualité à tous les stades. Ils oeuvrent également sur le terrain juridique pour la défense de l’Appellation Champagne, patrimoine commun dont la notoriété doit être protégée contre les usurpations externes. » La Champagne a été, en 1927, la première région française à fixer les limites de sa zone d’appellation. Celle-ci est morcelée et s’étend principalement sur les départements de la Marne (67 % des surfaces en production) et de l’Aube (22%) (et même en Ile de France dans le département de Seine et Marne). L’AOC couvre 33 942 hectares (317 communes), avec 32.946 ha en production, elle est proche de la saturation, 97 % de la surface étant déjà plantée.

Pour lutter contre cette saturation, une nouvelle procédure a pour objectif d'intégrer dans l'aire de production du vin de Champagne une quarantaine de nouvelles communes, sélectionnées selon de stricts critères géologiques, techniques et historiques. Cette liste devrait être entérinée début 2009 par un décret du Conseil d'État.

-Concurrence : les principales maisons de champagne en terme de bouteilles vendues (chiffres en millions de bouteilles) sont les suivantes :

-LVMH (Moët & Chandon, Dom Pérignon, Krug, Mercier, Veuve Clicquot, Ruinart) : 57,6

-Groupe coté VRANKEN POMMERY (Vranken, Demoiselle-Vranken, Pommery, Heidsieck & Co Monopole, Charles Lafitte) : 19,9

-BOIZEL CHANOINE CHAMPAGNE (Boizel, Chanoine Frères, Philipponnat, De Venoge, Alexandre Bonnet, Lanson, Besserat de Bellefon, Alfred Rothschild) : 19,8

-Champagne LAURENT-PERRIER (Laurent-Perrier, de Castellane, Salon Delamotte, Jeanmaire, Oudinot, Beaumet) : 14,2

Le champagne est un produit ayant une image forte, inséré depuis des siècles dans l'univers du luxe et de la fête. Il y a peu de produits de substitution à part quelques vins pétillants italiens, espagnols (Cava) et français (vins du val de Loire). Les barrières à l'entrée sont très fortes dans un secteur qui est très capitalistique (financement d'importants stocks).

Note : 4,5/5

3) Action Boizel Chanoine : performances opérationnelles

Solde intermédiaire de gestion ou ratio

(en Millions d'Euros)

2004

2005

2006

2007

2008

Chiffre d'affaires

88

97

266

322

301

Free Cash Flow

7,8

(5)

10,1

95

0,5

ROE

12,3

13,1

15,2

17,5

14,8

Marge d'Ebit

14,5%

15,3%

14%

16,1%

16,9%

Free Cash Flow / CA

8,8%

NS

3,8%

29%

NS

Le groupe a changé de dimension en 2006 avec l'acquisition de Lanson ce qui se traduit dans les éléments financiers. L'impression qui domine est que la rentabilité opérationnelle et le ROE sont élevés et très stables d'une année sur l'autre.

En ce qui concerne le free cash flow, l'indicateur est sans doute moins pertinent du fait de l'influence importante des variations de stocks d'une année sur l'autre (destockage ayant généré un fort flux de cash en 2007 et reconstitution de stocks ayant pesé sur la trésorerie en 2008).

Note : 4/5

4) Action Boizel Chanoine : Le management du groupe semble-t-il honnête et rationnel ?

Le groupe a été constitué par les deux principaux dirigeants du groupe, Bruno Paillard et Philippe Baijot, en rachetant successivement des maisons de champagne.

Ils détiennent avec leurs familles les 2/3 du capital, leurs rémunérations globales sont raisonnables (environ 271 kEuros et 321 kEuros par an). Leur patrimoine semble principalement constitué de leurs titres BCC, ils sont donc fortement impliqués dans le succès de l'entreprise (à l'opposé de cadres dirigeants ou autres traders chasseurs de primes et pratiquant la politique de la terre brulée) à long terme.

L'impression générale est que le groupe est géré par des professionnels du champagne qui savent ce qu'ils font et qui ont une stratégie adaptée : mix de produits larges, internationalisation des ventes, politique de croissance externe dynamique.

Sauf rachat des minoritaires à bas prix, le risque que les intérêts du petit porteur soit bafoué est faible.

Note : 4,5/5

5) Action Boizel Chanoine : taux d'endettement

Les capitaux propres s’élèvent à 138,43 M€ contre 122,12 M€ au 31 décembre 2007 (+ 13,4 %). Au 31 décembre 2008, l’endettement net consolidé s’élève à 535,04 M€ (494,03 M€ à fin 2007, + 41 M€, + 8,3 %) dont 414,60 M€ au titre du vieillissement du stock de vins (387,28 M€ à fin 2007) dont la valeur comptable était de 445,42 M€ (424,81 M€ à fin 2007) couvrant 107 % de la dette liée. Ce stock important à financer est incontournable dans cette activité : le cycle de production est long et l'activité saisonnière.

Les dettes à long terme représentent 105 millions d'Euros ce qui constitue un gearing d'environ 76%.

Note : 3/5

6) Action Boizel Chanoine – marge de sécurité

L'action présente un PER 2008 de 10 ce qui est tout à fait raisonnable. En ajoutant la dette nette long terme, on obtient un PER retraité de 20.

La capitalisation boursière est d'environ 200 millions d'Euros, la valeur des vignobles et des marques inscrite au bilan est de 120 millions d'Euros. On peut considérer qu'il y a un premium champagne et que l'action n'est pas donnée surtout que les résultats 2009 et 2010 devraient s'inscrire en retrait par rapport à 2008.

Note : 3/5

Conclusion Action Boizel Chanoine : note globale 23/30

Bien que valorisée correctement et présentant des perspectives 2009-2010 légèrement dégradées, l'action Boizel Chanoine peut permettre de faire pétiller votre portefeuille. L'ensemble est bien géré, la stratégie cohérente et l'activité rentable. Seul regret : le dividende est faible (rendement : 1%) et nous n'avons pas entendu parler d'incentives pour les actionnaires (envoi de bouteilles de champagne à Noël par exemple).

Le rebond de 30% de la valeur depuis son intégration dans notre portefeuille limite les perspectives d'appréciation, nous pensons qu'il y a encore du potentiel cependant. Après il est vrai qu'il y a une dimension de prestige indéniable à être actionnaire d'une maison de champagne...





Pour aller d'action boizel chanoine à actualité bourse






Articles populaires :

-Choisir les actions gagnantes
-Action Total
-Fiscalite Dividendes
-Meilleures actions pour 2012
-La Bourse du Bresil
-Les meilleures dividendes

Recevez nos conseils boursiers:
votre Email :





bourse investir





Warren Buffett

[?] Abonnez-vous à nos news (RSS)

XML RSS
Add to Google
Add to My Yahoo!
Add to My MSN
Add to Newsgator
Subscribe with Bloglines

Page d'accueil I Haut de la page




Copyright© 2008-2014 bourse-investir.com